LA COUPURE D'UNE LIGNE À HAUTE TENSION PEUT COÛTER DES MILLIONS

DES MILLIERS DE PYLÔNES ALIGNÉS ET D'ÉOLIENNES DANS LE VENT

Les lignes à haute tension, pour des questions de charges statiques, ont la particularité de traverser les régions en ligne droite. 

Cela veut dire que l'on n'a pas toujours le choix de l'emplacement de l'encrage des pylônes. Donc, sur la quantité de pylônes installés, statistiquement certains se trouvent sur des terrains instables.

Pour les éoliennes, certaines peuvent avoir été placées dans un sol qui au départ paraissait stable mais qui présente avec le temps de signes de faiblesses.

HAPPY MONITORING permet aux exploitants de détecter les pylônes situés en zones de glissements. Ceci est particulièrement vrai pour les régions de hautes montagnes où le ramollissement du permafrost s'accentue. Cela s'applique également en moindre mesure pour les éoliennes.